Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

[Presse] Les Champs Elysées bientôt sans cinémas?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Medias
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Manuel



Inscrit le: 05 Nov 2002
Messages: 55
Localisation: Mons et Tournai

MessagePosté le: Mar 02 Jan 2007 12:29    Sujet du message: [Presse] Les Champs Elysées bientôt sans cinémas? Répondre en citant

Bonjour à tous et bonne année,
Un article du Monde sur la fermeture de l'UGC Triomphe, Borgia se disant chassé par le montant des loyers...Si ça continue, faudra qu'ça cesse!!
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-848914,0.html
Bonne (?) journée...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 633

MessagePosté le: Mar 02 Jan 2007 12:50    Sujet du message: Re: [Presse] Les Champs Elysées bientôt sans cinémas? Répondre en citant

Manuel a écrit:
Bonjour à tous et bonne année,
Un article du Monde sur la fermeture de l'UGC Triomphe, Borgia se disant chassé par le montant des loyers...Si ça continue, faudra qu'ça cesse!!
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-848914,0.html
Bonne (?) journée...


Bonjour et bonne année,

La menace va même plus loin avec l'UGC Normandie en très large perte de vitesse et avec un loyer très élevé. UGC ne le considère plus comme sa vitrine (diminution des AP, frais réduits au minimum).

Le Balzac semble aussi poser un problème, mais son équipe est très attachée à la salle et a une toute autre politique d'animation. Maintenant les charges restent les charges ...


Comme la consultation de l'archive n'est que temporaire, en voici le texte:

"Le maire du 8e arrondissement de Paris, François Lebel (UMP), est catégorique : "L'avenue des Champs-Elysées est sur le fil. Elle n'est plus exceptionnelle, pas encore banale." Les élus parisiens redoutent que l'artère la plus fréquentée de France - entre 80 et 120 millions de visiteurs par an - ne devienne un "gigantesque centre commercial" et perde de son prestige.

Aujourd'hui, les élus, de manière générale, ont peu de moyens pour contrôler l'implantation des commerces. Ils peuvent, comme ils l'ont fait pour le Fouquet's, recourir au classement comme "lieu de mémoire". "On ne peut pas classer toute l'avenue", remarque Renaud Dutreil, ministre du commerce.

En vertu de la loi du 2 août 2005 en faveur des PME, "les municipalités pourront préempter les fonds de commerce dans les zones d'exception touristiques", ajoute le ministre. M. Dutreil annonce au Monde que le décret d'application doit paraître début janvier 2007. "L'interventionnisme public est légitime pour préserver les Champs-Elysées", insiste le ministre du commerce.

Depuis dix ans, la pression immobilière sélectionne les commerces les plus rentables - les grandes marques de vêtements - seuls capables de payer un loyer qui frise les 10 000 euros le m2 par an pour les meilleurs emplacements. Même de grands groupes ne peuvent plus suivre.

Le cinéma historique UGC Triomphe - quatre salles, 750 fauteuils, 260 000 entrées par an - va partir des Champs-Elysées. Plus précisément, le Triomphe se dit "chassé" de la célèbre avenue, et Hugues Borgia, directeur général d'UGC Ciné-Cité, invoque "les conditions du renouvellement du bail pour 2007" qui "ne nous permettent pas de rester".

Le loyer annuel proposé par le propriétaire des murs, la Société foncière lyonnaise (SFL), aurait été proche de son chiffre d'affaires. Intenable ! "Nous ne chassons pas UGC. Des discussions sont en cours, rétorque François Sebillotte, secrétaire général de la SFL. Notre métier est de rechercher le loyer optimal pour nos immeubles, en fonction du marché que nous ne maîtrisons pas."

Pour l'emblématique cinéma UGC Normandie - qui partage une entrée avec le Lido -, la question de fermer se posera "à terme". Avec un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros, une fois les distributeurs payés (la moitié), il faut honorer le loyer "proche des 2 millions d'euros. C'est quasiment notre marge brute, avant même d'avoir versé les salaires, précise M. Borgia. Nous perdons de l'argent sur cet établissement".

Malgré sa programmation inventive, le Balzac - un des trois cinémas indépendants du quartier - tient difficilement le coup en versant un loyer annuel de 160 000 euros, soit 16 % de ses recettes. Quinze fois plus qu'en 1973. "Notre survie est un enjeu de société, insiste Jean-Jacques Schpoliansky, le directeur. Nous contribuons à animer le quartier."

Pour la Ville de Paris, le départ d'UGC est un signe "terrible" car il remet en cause l'équilibre de cette avenue historique qui mélange boutiques de luxe, commerces populaires et loisirs. "Il y a 7 cinémas (40 écrans) sur les Champs, raconte Lyne Cohen-Solal (PS), adjointe au maire en charge du commerce, contre 13 en 1985. En deçà, le quartier risque de ne plus être attractif et de se banaliser."

"Si les cinémas ferment, c'est une clientèle en moins", explique Patrice Josien, gérant du café Le Deauville. Car les restaurants sont également à la peine. Chez le glacier Häagen-Dazs, le loyer représente 20 % du chiffre d'affaires. Le Flora Danica ne peut survivre que grâce au soutien de l'Etat danois, son propriétaire, "avec l'obligation de servir de la cuisine danoise", remarque Philippe Amzalak, le gérant. Il en est de même pour la Maison d'Alsace, financée par le conseil général.

Au numéro 100, dans un immeuble appartenant à l'assureur Generali, Esprit vient de signer un bail et va prendre la place du restaurant Les Cascades. La marque de vêtements va débourser 9 100 euros le m2.

La Ville de Paris accuse les grandes enseignes de vêtements comme H & M, Zara, Gap, Célio... de gonfler de manière démesurée les prix des loyers. Ces marques se payent une vitrine pour asseoir leur notoriété. "A Paris, comme ailleurs, Zara recherche les meilleurs sites commerciaux, se défend la direction d'Inditex, propriétaire de Zara. On ne peut pas rendre responsables les entreprises, qui produisent richesses et emplois, du prix des immeubles."

Selon l'étude du cabinet de conseil Clipperton, commandée par la Ville de Paris, sur les 332 magasins de l'avenue, 39 % sont dévolus au textile. "C'est un maximum, souligne Mme Cohen-Solal. Au-delà, il n'y a plus de diversité commerciale."

C'est pourquoi la commission départementale d'équipement commercial (CDEC) a refusé à H & M, le 12 décembre, l'autorisation de s'installer au numéro 88. Pourtant, l'enseigne suédoise a versé 20 millions d'euros pour le droit au bail à la SFL, propriétaire. Elle peut faire appel auprès de la commission nationale. Comme l'a fait Adidas, qui a finalement pu s'installer sur les Champs.

Le niveau atteint par ces loyers exaspère Jean-Noël Reinhardt, président de Virgin Megastore. Il menace : "Si l'augmentation des loyers perdure, un jour nous envisagerons de partir." Selon nos informations, en dix-huit ans de présence, le poids du loyer du Megastore, a doublé. Il est passé de 4 % à 8 % du chiffre d'affaires (80 millions d'euros en 2005). "Nous ne devons pas laisser le marché s'autoréguler. Les politiques doivent intervenir", réclame M. Reinhardt.
"
C) Le Monde 23/12/06 : Mustapha Kessous et Isabelle Rey-Lefebvre

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sankao



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 178

MessagePosté le: Mar 02 Jan 2007 20:33    Sujet du message: Répondre en citant

Le Gaumont Champs-Elysées s'en sort comment lui ?
A l'avenir, il sera sûrement le seul cinéma de l'avenue... Jusqu'à ce que McDo et H&M lui piquent la place.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 633

MessagePosté le: Mar 02 Jan 2007 20:54    Sujet du message: Répondre en citant

Sankao a écrit:
Le Gaumont Champs-Elysées s'en sort comment lui ?
A l'avenir, il sera sûrement le seul cinéma de l'avenue... Jusqu'à ce que McDo et H&M lui piquent la place.


Bonsoir,

Il se situe dans la moyenne nationale (+11 %) et très largement au dessus de celle de Paris (+3%). La progression de l'ensemble se situe aux environs de 9% et représente environ 1 320 000 entrées sur l'année. Ce qui est sensiblement plus que l'UGC Georges V. L'UGC Normandie va se situer vers 470 000 entrées avec un recul de plus de 24% par rapport à 2005. Baisse de fréquentation significative et hausse de bail, cela ne devrait pas aller très loin...

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
thierry béné



Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 29
Localisation: SURESNES

MessagePosté le: Ven 05 Jan 2007 13:08    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

la fréquentation du NORMANDIE est aussi cette année en baisse car depuis l'été dernier, il n'y a plus de séances l'après midi, hormis le samedi et dimanche, du fait des travaux (bruyants) dans l'immeuble. Du coup, la salle propose des continuations d'exclusivités aux rendements largement moindres. Mais quelle tristesse si ce cinéma historique disparaît des champs Elysées.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe



Inscrit le: 30 Oct 2002
Messages: 283
Localisation: Hauts-de-Seine (92)

MessagePosté le: Ven 05 Jan 2007 16:40    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a aussi une des 4 salles qui est fermée me semble-t-il... Sad
_________________
Phil.
Mon blog : Ciné-Façades
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
bonobo



Inscrit le: 14 Oct 2006
Messages: 33
Localisation: sud de la france

MessagePosté le: Sam 06 Jan 2007 20:26    Sujet du message: Répondre en citant

j'y ai travaillé dans les années 80 en tant que remplaçant, en cabine il y avait 2 DP 70 un servait pour la 1ere partie, l'autre pour le film avec un plateaux 35/70 Kinoton, avec un cp2oo qui venait si je ne me trompe pas du Paris la salle de papy Dassaut qui venait de fermer

souvenirs souvenirs
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Frederic



Inscrit le: 10 Mai 2005
Messages: 113

MessagePosté le: Lun 15 Jan 2007 15:10    Sujet du message: Répondre en citant

A propos de la salle ferée de l'UGC Normandie, quelqu'un sait laquelle est-ce et la raison de sa fermeture ?

Concernant les travaux qui provoqent l'annulation des séances l'après-midi : s'agit il de travaux dans le cinéma ou dans un immeuble proche sans rapport avec le cinéma ?

Merci
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Manolito



Inscrit le: 25 Avr 2006
Messages: 47

MessagePosté le: Dim 04 Fév 2007 11:45    Sujet du message: Répondre en citant

Les travaux ne concernent pas le cinéma lui-même, mais bien des bureaux adjacents (voire dans le même batiment, il me semble). Le Normandie et le George V (surtout le George V) mériterait des travaux pour être mis au niveau des Gaumont Champs Elysées ou même du Publicis...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Medias Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com