Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Paris: quelques salles ouvertes ou transformées en 1972

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Mer 06 Jan 2010 2:00    Sujet du message: Paris: quelques salles ouvertes ou transformées en 1972 Répondre en citant

"3 SF-Élysées" 49-51 rue de Ponthieu (8°)
26 janvier 1972 BLANCHE/ MAIS NE NOUS DÉLIVREZ PAS DU MAL/ LE DÉBUT; séances de 10h, 12 et 24h: LES AFFAMEURS/ SHANGHAÏ-EXPRESS/ Marx Brothers & W.C. Fields (vo) (création 3 salles; ex-magasin À La Toile d'Avion) Architecte Bernard Ceyssac (assisté de Jean-Pierre Rault); 334, 250 et 216 pl. Salle 3 équipée en 70mm; géré par Charles Rochman (SA Cinémas Boëtie-Ponthieu) et Suède-Films, une société française créée pour exploiter les films produits par Svensk Filmindustri. La salle 3 indépendante d'accès fermera le 26 septembre 1973, puis deviendra "Gaumont-Champs-Élysées 2-SF" en s'ajoutant au cinéma voisin, les deux autres ayant un hall commun. Finalement les salles 1 & 2 fermeront le 3 octobre 1973; puis deviendront complexe "Élysées-Point-Show"

"PLM-Jerry-Lewis" 17 bd St-Jacques (14°)
22 mars 1972 LES COW-BOYS (création, au pied de l'hôtel PLM-St-Jacques) Architecte Giudicelli; 198 pl. L'acteur Jerry Lewis est le promoteur de ce cinéma qui fait partie d'un groupe international lui appartenant; le propriétaire des murs est le Baron Élie de Rothschild. Fermeture le 20 juin 1973; deviendra "PLM-St-Jacques"

"Concorde II" 31 Champs-ÉLysées (8°)
22 mars 1972 LES CHIENS DE PAILLE (vo) (création: ajout d'une salle au complexe) 160 pl

"Théâtre de l'Athénée -Louis-Jouvet" 24 rue Caumartin (9°)
22 mars 1972 EN SOMME, JE N'AI QUE 76 ANS (transformation: ex-théâtre)

"Quintette 1/2/3" 8-10 rue de la Harpe (5°)
21 juin 1972 LE PLUS BEAU JOUR DE NOTRE VIE/ PRENDS L'OSEILLE ET TIRE TOI/ WR, LES MYSTÈRES DE L'ORGANISME (vo) (création) Architecte B. Ceyssac (assisté de Jean-Claude Magd); 250, 210 et 200 pl. Fermeront le 28 avril 1981, et deviendront "Quintette-Pathé"

"Gaumont-Convention IV" 27 rue Alain-Chartier (15°)
12 juillet 1972 DANGER PLANÈTE INCONNUE (création: le complexe totalise alors 1280 pl) Architecte Georges Peynet; 198 pl. Le 16mm y sera installé à partir du 5 avril 1973 pour LES GANTS BLANCS DU DIABLE. On voit la façade du complexe dans le film "Lily aime-moi" (M. Dugowson) tourné fin août 1974

"Fauvettes 2/3" 73 av des Gobelins (13°)
12 juillet 1972 (transformation en 2 salles: ex-salle unique "Rodin") Architecte Artemisios Wang; 480 et 250 pl. Deviendront salles 4 et 5 en 1981, puis salles 6 et 7 en 1984. Fermeront le 30 juin 1992; puis deviendront "Gaumont-Gobelins-(Rodin)"

"Cluny-Palace 1/2" 71 bd St-Germain (5°)
30 août 1972 DINGO ET DONALD/ LE DROIT D'AIMER (transformation: division salle unique "Cluny-Palace") Architecte G. Peynet (assisté de Raymond Roz & Raymond Chauvelin); 330 et 350 pl. Choisira d'arrêter son exploitation le 31/12/85, mais reprendra sous la direction de Galeshka Moriavoff (MG Communications) le 5 novembre 1986 PERVOLA/ HANNAH ET SES SOEURS. Fermera définitivement le 5 septembre 1989, puis deviendra magasin Fnac

"Gaumont-Opéra" 8 bd des Capucines (9°)
13 septembre 1972 UNE BELLE FILLE COMME MOI (transformation: ex-"Festival") 317 pl

"Ermitage 1/2/3" 72 Champs-Élysées (8°)
15 septembre 1972 LE CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIE (salles 1 et 3)/ JEREMIAH JOHNSON (salle 2 -vo) (transformation en 3 salles de la salle unique "Ermitage") Architecte G. Peynet; 484, 287 et 99 pl. Fermera le 21 octobre 1975, et deviendra "UGC-Ermitage"

"Montparnasse-83" 83 bd du Montparnasse (6°)
20 septembre 1972 LE REMPART DES BÉGUINES/ 27 septembre 1972 DÉLIVRANCE (création 2 salles) 500 et 311 pl. Deux autres salles s'ajouteront peu après. Le complexe fermera le 11 janvier 1983; puis deviendra "UGC-Montparnasse"

"Paramount-Opéra I" 2 bd des Capucines (9°)
20 septembre 1972 LE REMPART DES BÉGUINES (création: ajout d'une salle en-dessous du "Paramount" qui devient salle II avant d'être divisé) Architecte G. Peynet; 400 pl

"Gambetta 1/2/3" 6 rue Belgrand (20°)
27 septembre 1972 DOLLARS/ ELLE CAUSE PLUS, ELLE FLINGUE !/ 3 MILLIARDS SANS ASCENSEUR (transformation: ex-"Gambetta-Palace", salle unique) Architecte G. Peynet; 574, 270 et 170 pl

"Quintette-Positif" 6-10 rue de la Harpe (5°)
18 octobre 1972 LA CÉRÉMONIE (vo) (ajout d'une 4ème salle) Architecte B. Ceyssac (assisté de J-Cl. Magd); 64 pl. Fermera vers mai 1973 pour devenir "Quintette 4"

"Les 3 Murat" 17 rue Gudin (16°)
27 octobre 1972 LE CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIE/ L'ATTENTAT/ L'APPRENTIE SORCIÈRE (division de la salle unique "Palace de la Porte de St-Cloud") Architecte A. Wang; 279, 188 et 174 pl. La salle 3 est une grande réussite dans le style 'cinétique' (éclairages pop-art par 60 projecteurs à filtres colorés et à programmation synchronisés sur la musique de l'entracte): décoration de Jean Allemand. Fermeront définitivement le 18 février 1986

"Action-Lafayette 2" 9 rue Buffault (9°)
1er novembre 1972 RIO BRAVO (vo intégrale) (transformation: ex-"Mini-Action") Architecte Jean-Claude Pourtier; 50 pl. Projecteurs 35mm Iskra et 16mm Hortson avec périscope Riva. Le complexe fermera le 14 janvier 1986; puis deviendra "Reflet-Lafayette"

"Ciné-Nord" 29 rue de Dunkerque/ 126 bd Magenta (10°)
15 novembre 1972 JEUX POUR COUPLES INFIDÈLES/ LES PSAUMES ROUGES (transformation de la salle unique en 2 salles) Architecte Guy Bisch; 114 et 176 pl. Programmation GIE Gaumont-Pathé

"Hautefeuille 1/2" 7 rue Hautefeuille (6°)
30 novembre 1972 FRITZ LE CHAT/ LES CONTES DE CANTERBURY (vo) (création 2 salles) 368 et 223 pl. Devait s'appeler à l'origine "Quartette". Sera l'une des toutes premières salles françaises à bénéficier en 1979 d'un décodeur Dolby CP100 (pour le 35mm magnétique et le 70mm). Fermera le 28 avril 1981, et deviendra "Pathé-Hautefeuille"

"Gaumont-Sud" 73 av du Général-Leclerc (14°)
21 décembre 1972 LA SCOUMOUNE/ LES CHARLOTS FONT L'ESPAGNE/ LE GRAND BLOND AVEC UNE CHAUSSURE NOIRE/ ORANGE MÉCANIQUE (division de la salle unique "Montrouge-Gaumont") Architecte G. Peynet; 897, 393, 297 et 121 pl. Deviendra "Gaumont-Alésia"


Dernière édition par Louis Sidney le Lun 21 Oct 2013 18:23; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Mar 09 Juil 2013 23:20    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

A propos du Montparnasse 83, a-t-on une idée de pourquoi il n'a pas pris un nom de type "Cinéac-quelque chose" ? Dans la mesure où c'est Cinéac France qui l'a ouvert, cela aurait semblé logique...

Par ailleurs, quelqu'un sait-il quand la société Cinéac France a fait faillite, autrement dit quand le réseau Cinéac a disparu ?

Merci,

Denis
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe



Inscrit le: 30 Oct 2002
Messages: 290
Localisation: Hauts-de-Seine (92)

MessagePosté le: Mer 10 Juil 2013 21:20    Sujet du message: Répondre en citant

Parce qu'en 1972 il n'y avait plus depuis longtemps de "cinémas d'actualités", une enseigne de type "Cinéac" n'aurait guère eu de sens...
_________________
Phil.
Mon blog : Ciné-Façades
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Mer 10 Juil 2013 21:50    Sujet du message: Répondre en citant

Je partage cet avis; il valait mieux rompre avec le concept du "Cinéac". Je n'ai pas connu celui-là, mais celui de St-Lazare et ce n'était pas jojo.
Le patron des Cinéac, André Lothéal est mort en décembre 82 et le "Montparnasse-83" est devenu UGC en janvier 83, alors...

Pour l'histoire des Cinéac il faudrait consulter l'article de JJ Meusy dans 'Les Cahiers de la Cinémathèque' n°66; je n'y ai pas accès pour le moment.
_________________
Le cinéma, c'est un sport. (Georges Méliès)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Jeu 11 Juil 2013 18:44    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour vos réponses.

Un article de Meusy parle - indirectement - de ce réseau ici :
http://www.inst-jeanvigo.eu/publications/gazette/lettrejjmeusy.html

Amicalement,

Denis
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com