Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Quelques nouvelles de Guerre et paix (1965-67)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> A l'affiche
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 652

MessagePosté le: Ven 12 Nov 2010 23:57    Sujet du message: Quelques nouvelles de Guerre et paix (1965-67) Répondre en citant

Bonsoir,

A ce jour, il ne reste plus que de rares copies d'archives 70mm de ce film, soit tirées en ORWO/SVEMA ou en Eastman (certains marchés étrangers). Le film a connu une première restauration en 1988, mais en 35mm seulement suivie d'une seconde en 2000 avec un passage au son numérique Dolby. Ce qui a été la source du DVD Ruscico puis du DVD allemand avec une colorimétrie "forcée" et un son différent (issu de la copie VO française).

Tout ceci n'a jamais donné de résultats satisfaisants et les négatifs 70mm étaient donnés comme perdus. MosFilm n'a plus aucun appareillage - de toutes façons - pour tirer la moindre copie SVEMA/ORWO (procédé disparu également). Les négatifs originaux (son et images), les coupes furent finalement récupérés à Kiev, à MosFilm et à GosFilmoFond il y a quelques années et la décision fut prise de consolider les bases dans un premier temps.

MosFilm (et LenFilm) ont un nombre important de films issus de négatifs 70mm et il a été décidé d'investir dans un scanner haute performance (Imagica BigFoot II 15K) dédié à ce format. Une station de travail et de retouche numérique a été développée (avec DaVinci, ProTools et la NikFi) pour traiter spécifiquement ces émulsions et ce format. L'investissement est considérable, mais le patrimoine est immense (plus de 400 longs et moyens métrages). Si le SovColor ne vire pas, il a des défauts internes et les bases se fragilisent.

Ce matériel a été testé chez le fabriquant sur le négatif de "Guerre et Paix" et vient d'être livré dans des "nouveaux" locaux de MosFilm pour faire une restauration totale du film, financée par mécénat. La résolution d'acquisition est - à titre exceptionnel - à 11K (et pas 12K comme écrit avant). C'est de la sur-résolution, mais c'est un choix pour pousser la chaîne dans ses retranchements ultimes. Le son a été repiqué en numérique non compressé haute définition, restauré totalement, de façon non destructive et vient d'être encodé en DTS SV. Donc pas un son aquatique...

20 minutes de la partie image sont scannés, retouchées et une copie de test a été sortie chez FotoKem* pour jauger du résultat. Spectaculaire et respectueux (sur Eastman* en contre-typant le lavis du Svema). Le coordinateur de la restauration, qui a été le chef opérateur du film, juge comme moi que c'est supérieur à la copie originale, les couleurs beaucoup plus stables. Il ne sera pas sur-restauré comme la résolution dingue le laisserait croire: juste parfaitement restauré, retrait des défauts initiaux majeurs et correction des outrages du temps.

La suite de l'acquisition, retouche et conformation se poursuit à un rythme soutenu et le film devrait ressortir en 70mm à l'occasion du cinquantenaire du départ de ses prises de vue (époque IV). Deux copies sont prévues en DTS CSS, une à des fins d'archive. Le film sera disponible également en format d-cinema sur un master 4K et un nouveau BlueRay sera édité. Le film qui suivra, financé par Japan Airlines, est Dersu Uzala, en 8K (comme le fait Fotokem avec Baraka et Lawrence d'Arabie). D'autres suivront à un rythme soutenu...

Je vais à MosFilm en décembre et un reportage sur le shoot du film et les installations (uniques !) sera écrit. Je signale que MosFilm met à disposition des internautes un cinéma en ligne où les grands classiques du cinéma soviétiques sont disponibles en VOD ou téléchargement, un bon nombre avec sous-titres français (ça vient de plus en plus, c'est demandé pour que ce soit systématique)). Ce sont des restaurations/numérisation 2K ... Le prix est gratuit à la consultation, quelques € au téléchargement.

Donc à bientôt pour constater que rien n'est jamais perdu et que le numérique peut avoir du très bon. Je tenais beaucoup à ce projet, les mécènes institutionnels et certains particuliers fortunés l'ont rendu possible. Merci à eux !

* erreur: au pilote de Fuji, Japon et sur de l'Eterna
_________________


Dernière édition par LenKinap le Sam 18 Déc 2010 22:42; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 652

MessagePosté le: Dim 28 Nov 2010 0:02    Sujet du message: Répondre en citant

... suite

La série 2 de l'époque 1 (André Bolkonski/Austerlitz) est totalement acquise, restaurée et son encodé et synchronisé. Cela représente environ 40 minutes du film. Il en reste ... BEAUCOUP (plus de 360 minutes). C'était paradoxalement (avec la seconde partie - Natacha) ce qui avait le plus souffert.

Mauvaise nouvelle en revanche pour les amateurs de doublage. Il n'y aura pas de restauration des bandes de dialogues des versions doublées. C'est beaucoup trop compliqué et certaines imposent (du fait du montage plus court) de faire un mélange russo-français, russo anglais. Peu satisfaisant, les dialogues seront donc repiqués sur l'existant actuel et mixés avec la bande principale (pour le DVD/BR). Les bandes étrangères étaient assez propres.

La copie salle ne sera qu'en VO-ST. Un extrait sera publié par mes soins sur YouTube courant décembre, avec un avant/après.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 652

MessagePosté le: Sam 18 Déc 2010 22:27    Sujet du message: [Corrections]- Rendons à Imagica ce qui est à Imagica Répondre en citant

Bonsoir,

Pour être très précis sur cette restauration, j'ai commis de grosses erreurs en attribuant à Fotokem une paternité qu'il n'a pas. C'est le charme des traductions japon-russe-français.

Imagica (Japon) et Fotokem (Burbank) sont deux entités totalement séparées et l'un n'a pas racheté l'autre. Fotokem utilise du matériel venant de chez Imagica (dont un BigFoot), mais aussi de chez Arri.

Le scanner BigFoot II qui est sur MosFilm fera l'objet d'une annonce croisée entre Imagica corp (Japon), ISE (Inde et Japon), la NikFi et MosFilm (Russie ) à la mi-février 2011. Les caractéristiques et l'avancement sont les mêmes, une démo de 20 minutes est sortie du pilote de Fuji (et pas sur du Kodak ni chez Fotokem donc) sur base Eterna.

Cela ne remet pas en cause le reste, mais je vais faire beaucoup plus attention aux traductions à l'avenir. Les messages - à ma décharge - n'étaient pas clairs et mélangeait une visite d'étude et le reste.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> A l'affiche Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com