Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Réseau Siritzky...
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Dim 07 Déc 2014 16:59    Sujet du message: Réseau Siritzky... Répondre en citant

Bonjour,

Je m'y perds un dans les Siritzky... Je comprends que Léon a fondé au début des années trente (en 1931 ?) la Société des Cinémas de l'Est, avec ses frères Salomon et Joseph. Ce réseau a bien grossi et a été vendu, de force j'imagine, à la SOGEC pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette société, mise sous séquestre en 1944, aurait "rendu" les salles aux Siritzky (à qui ?), est-ce exact ?

Et les "frères Siritzky", Jo et Samy, ce sont les fils de Léon ? Quand prennent-ils la main sur le réseau ? Après la Seconde Guerre mondiale ?

Quant à Serge, quel est son lien avec Léon, Jo et Samy ?

Grand merci,

Denis
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Jeu 11 Déc 2014 16:13    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'ai un peu avancé sur mes recherches et voici ce que j'ai trouvé.

1. Léon Siritzky a vendu la Société des cinémas de l'Est à la SOGEC à un très bon prix (20 millions de francs alors que l'estimation de l'époque était de 6 à 8 millions de francs). Il était sans doute contraint de vendre, vu que les Juifs avaient interdiction d'exploiter des salles de cinéma, mais il n'a pas été perdant financièrement, au contraire.

2. Pour les frères Siritzky, ce sont en effet les fils de Léon, dont je n'ai pas la date de décès - certains indiquent qu'il serait retourné en France en 1952, après son aventure américaine.

3. Serge Siritzky est le fils de Salomon, l'un des frères de Léon. C'est donc le cousin et Jo et Samy.

Denis
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Ven 12 Déc 2014 1:42    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, dans les années 30, on parlait de Léon Siritzky & Fils (au sujet de la Sté des Cinémas de l'Est, par exemple).

Serge est né en 1945, c'est le fils de Sammy, qui est mort en 1975.
Léon a vendu son circuit le 26 novembre 1940. Ce n'est pas une vente forcée, ni une spoliation. Le nom important de cette transaction, c'est Serge Dairaines, représentant les Allemands. Selon ce dernier, il a acheté 18 salles à Léon, qui affirme au contraire lui en avoir vendu 32. Dairaines a reconnu après la guerre s'être fait "avoir" sur le prix du circuit...

La SOGEC n'existait pas encore, elle a été créée en décembre 40, un mois après Continental Films de Greven. La Sté des Cinémas de l'Est a donc gardé son nom, en étant gérée par José Bosch.


Dernière édition par Louis Sidney le Sam 13 Déc 2014 0:39; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Ven 12 Déc 2014 1:52    Sujet du message: Répondre en citant

https://books.google.fr/books?id=-ioKj6Jk8NYC&pg=PT67&lpg=PT67&dq=serge+dairaines&source=bl&ots=afhwgV8lvh&sig=7-vNkKaAc4EHjK8v9JJ3Z95evSE&hl=fr&sa=X&ei=cSeKVISCCYuBUeDDgpgG&ved=0CEYQ6AEwBw#v=onepage&q=serge%20dairaines&f=false
_________________
Le cinéma, c'est un sport. (Georges Méliès)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Ven 12 Déc 2014 11:51    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Louis,

1. D'après le Who's who de 1997, Serge Siritzky est né le 17 février 1945 à New York, son père est Salomon Siritzky et sa mère est Jacqueline Martin :
[url]https://books.google.fr/books?ei=B7iKVPH7GJPPaPLsgLAD&hl=fr&id=QB0MAQAAMAAJ&dq=siritzky+1945+serge+russie+who%27s+who&focus=searchwithinvolume&q=%2217+f%C3%A9vrier+1945%22
[/url]

Cependant, Salomon Siritzky est surnommé... Sammy ! Donc vous avez raison et Serge est bien le fils de Sammy, donc le petit-fils de Léon.

2. Sur la vente, je n'ai pas non plus la date exacte. Vous avez sans doute à l'esprit que, plus encore que Serge Dairanes (j'avais déjà votre lien, merci), c'est Alfred Greven qui était le personnage important sur les affaires de la SOGEC (votre lien le mentionne aussi).

Je vous fais un retour avec, je l'espère, plus d'éléments ce week-end.

Denis

PS : avez-vous vu mon autre message au sujet d'un article sur le réseau Siritzky dans les Cahiers du Cinéma ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Ven 12 Déc 2014 20:28    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Porky,

Samy est l'abréviation usuelle de Salomon, c'est normal.
J'ai lu aujourd'hui les Cahiers du Cinéma, c'est dans le numéro 371-372, l'article que vous cherchez. Il faut obligatoirement lire aussi le droit de réponse de Jo Siritzky, qui corrige dans le n° 374 les erreurs de Sabouraud. Je vous donnerai des détails un peu plus tard. À plus.
_________________
Le cinéma, c'est un sport. (Georges Méliès)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Sam 13 Déc 2014 0:25    Sujet du message: Répondre en citant

Voici quelques éléments:
Léon Siritzky est né en Crimée et n'a pas connu le régime soviétique; il est parti s'installer en Turquie où il a créé et géré des cinémas.
En 1923 il arrive à Paris où il s'occupe de plusieurs cinémas qu'il revend ensuite à Pathé. Après quoi il crée d'autres salles à Biarritz, Bayonne, St-Jean-de-Luz, Le Havre, Bordeaux et Nancy. Ensuite s'ajoutent quelques salles parisiennes comme le "Max-Linder" ou le "Moulin-Rouge".

Les fils de Léon, Jo et Samy partent aux USA en juin 41. Ils y sont rejoints par leur père en 1942.

Les Siritzky rentrent en France au lendemain de la Libération et y reprennent leurs activités en 1950. Ils ne peuvent récupérer les salles nationalisées à cause de la prescription (!!) Léon meurt en 1955. De 1960 à 1967, ils sont partenaires de Gaumont. Ils créent ensuite Parafrance (dont Gulf+Western, autrement dit Paramount, détient 50% du capital) en fusionnant leurs propres sociétés Athos (distribution) et ECPP (Exploitation Cinématog. Paris Province)...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Sam 13 Déc 2014 0:36    Sujet du message: Répondre en citant

En ce qui concerne SOGEC, l'histoire est trop embrouillée pour être traitée ici. Cette société a continué d'exister après la Libération. UGC en est directement issu...

Ce lien donne indirectement des renseignements précieux (à méditer)
http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?idTexte=JURITEXT000006974817

N'oublions pas chez les Siritzky le cousin Alain (né en 1942 à New-York, décédé il y a deux mois).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Sam 13 Déc 2014 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

Merci.

Savez-vous ce qu'il est advenu du Max Linder entre 1940 (où il projette encore des films) et 1984 ?

Est-il resté, d'une manière ou d'une autre, lié aux Siritzky ? Je pose cette question parce qu'un moment donné il rejoint le réseau Parafrance, des Siritzky, qui possédaient justement cette salle jusqu'à la vente à la SOGEC...

Denis
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Sam 13 Déc 2014 19:27    Sujet du message: Répondre en citant

Pour compléter mon propos :
http://books.google.fr/books?ei=NsKEVOirC8eVaqPSgtAB&hl=fr&id=12VCAQAAIAAJ&dq=%22l%C3%A9on+siritzky%22&focus=searchwithinvolume&q=collaboration

Un article américain de 1948 indique que Léon Siritzky récupère toutes ses salles à cette époque. Donc aussi le Max Linder, je suppose. Qu'en pensez-vous ?

Denis
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Dim 14 Déc 2014 20:43    Sujet du message: Répondre en citant

"Max-Linder": Société des Cinémas de l'Est (gérée par Bosch) après la transaction entre Siritzky et Dairaines. En 1950 c'est SOGEC; en 1954, Siritzky reprend la salle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Dim 14 Déc 2014 20:58    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne vois pas la date sur votre article du Motion Picture Herald, mais je suppose que c'est 1948.

Voici l'explication: Léon Siritzky est revenu en France après la Libération, et a réclamé ses salles à l'Administration des Domaines (saisie de biens ennemis). On lui refuse alors la qualité de spolié. De plus le Parquet économique de la Cour de Justice le poursuit, ainsi que M. Bel que vous aviez cité plus haut), pour "commerce avec l'ennemi" (effet boomerang de la vente à Dairaines)...

De retour à New York il dirige Siritzky International Pictures Corporation (au 250 W 57th St.) qui exporte et importe des films. Importations en particulier françaises comme ceux de Pagnol (en v.o.) qui n'ont pas de succès quand il les fait projeter dans le grand circuit Skouras à travers les States, mais qui cassent la baraque dans les salles indépendantes de New-York.

Le 24 mars 1948, il embarque sur le SS. America à destination de Paris. Il comparaît en avril au Tribunal de la 11ème Chambre Correctionnelle. Sa bonne foi est reconnue, et il est relaxé, ainsi que Monsieur Bel.
_________________
Le cinéma, c'est un sport. (Georges Méliès)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Lun 15 Déc 2014 19:49    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Oui la date d'édition est bien 1948, cela figure sur la page Web (pas dans l'extrait).

Pour Siritzky International Pictures Corporation, j'avais vu mais je n'avais pas compris qu'il avait créé cela entre 1945 et 1948. Je pensais que cela datait de son arrivée à New York en 1942.

Savez-vous si, suite à sa relaxe, il récupère l'intégralité des cinémas qu'il exploitait avant-guerre ? En particulier, le Max Linder ?

Je m'interroge aussi sur les travaux qui ont eu lieu au Max Linder avant sa réouverture en septembre 1948 (voir votre post sur Les salles ouvertes en 1948) : c'est Léon Siritzky qui les a diligentés lorsqu'il a récupéré cette salle ? Sinon, qui était-ce et à qui appartient le cinéma à partir de 1948 ?

J'ai aussi regardé la programmation du Max Linder, qui ne s'est jamais interrompue entre 1939 et 1944 et il m'apparaît que le cinéma était loin de ne projeter que de la propagande nazie, mais aussi des films classiques pour l'époque (comédies françaises, notamment). Savez-vous si des programmations ont eu lieu entre 1945 et 1948 ? Si oui, qui exploitait la salle pendant ce laps de temps ?

Enfin, si je remonte en arrière, le Max Linder faisait historiquement partie de la Société Marivaux et il n'a rejoint la Société des cinémas de l'Est de Siritzky qu'en 1936. A qui appartenait cette Société Marivaux, qui possédait également le Marivaux ?

A vous lire,

Denis

Par ailleurs,
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Lun 15 Déc 2014 23:00    Sujet du message: Répondre en citant

Pour le "Marivaux": la Sté Marivaux appartenait à Benoît-Léon Deutsch (mort en 1982) avant-guerre comme après-guerre. Les frères Siritzky lui ont succédé en janvier 65 (Sté ECPP déjà citée).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Lun 15 Déc 2014 23:14    Sujet du message: Répondre en citant

Pour le "Max-Linder": L. Siritzky, comme je le disais, n'y est retourné qu'en 1954, il n'a donc rien à voir avec les travaux de 48.

La salle a été jusque là dans le circuit Cinémas de l'Est/SOGEC sans discontinuer.

La programmation: les films nazis "de choc" avaient d'autres salles à leur disposition, comme le "César" ou l'éphémère "Victoria".

La salle fonctionnait normalement depuis la Libération; j'ai par exemple un film nommé RÉSISTANCE le 13 octobre 1944, un titre qui se passe de commentaire.

Pour les salles Siritzky d'avant-guerre: la relaxe concernait uniquement le chef d'accusation de commerce avec l'ennemi, ça ne donnait en rien un "laissez-passer" pour récupérer les salles. Ceux qui avaient été réellement spoliés avaient déjà beaucoup de mal à se faire entendre de l'Administration. Autrement dit, si Siriztky voulait retrouver une salle, il fallait qu'il attende qu'elle soit en vente. Pour le "Moulin-Rouge" par exemple, ça s'est fait après son décès, et donc avec ses fils, en 1962.
_________________
Le cinéma, c'est un sport. (Georges Méliès)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com