Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Commentaire sur l'édito: "La triste fin du Gaumont Ital

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Sam 07 Jan 2006 6:58    Sujet du message: Commentaire sur l'édito: "La triste fin du Gaumont Ital Répondre en citant

SilversScreens a écrit:
Mercredi 4 janvier. Le Gaumont Italie est fermé; non pas depuis hier soir comme prévu, mais depuis deux jours, puisqu'"on" a décidé de fermer le cinéma avec 24 heures d'avance. Le procédé n'est pas très courageux...


Bonjour,

Il est tout aussi élégant que la programmation en matinée d'un mauvais Disney au Kinopanorama en première semaine de juillet....

SilverScreens a écrit:
Alors que les rumeurs ont commencé à courir depuis un an et demi, la fermeture du Gaumont Italie semble très proche, puisque prévue pour le 3 janvier 2006 après la séance de 20h40. Le collectif SAUGE (SAUvons le Grand Ecran), devenue depuis peu association SAUGE, a organisé une conférence de presse ce 2 janvier au matin. Ont participé des responsables de l'assocation, dont la présidente, Marie-Brigitte Andreai, toujours très énergique et à l'enthousiasme communicatif, Michel Caraux, propriétaire des restaurants El Rancho et Hippopotamus situés juste au dessus du cinéma, et donc concerné au premier chef, Jean-Mathieu Thibert, de l''association de défense des cinémas "Sur les toiles de Paris", qui interviendra régulièrement pour donner des précisions techniques et historiques, et Jacques Toubon, ancien ministre de la culture et actuel conseiller de Paris du 13ème arrondissement. Assistaient des journalistes de France 3, Le Parisien, Metro..., ainsi que votre serviteur.


Les commerçants ont bien retenu la leçon de la fermeture du Kinopanorama... C'est déjà ça !

SilverScreens a écrit:
Marie-Brigitte se lance dans un rappel des faits et des positions de l'association. Elle explique que la salle est une vraie salle de prestige, toujours capable d'attirer ponctuellement les foules (cf le succès récent du dernier opus d'Harry Potter).


Malheureusement, tout tient dans le ponctuellement et encore... UGC et ses deux Ciné Cité fait mieux, en plus souple et en moins cher !


SilverScreens a écrit:
Cette salle possède le plus grand écran de Paris (24m x 10), un son exceptionnel, une scène de 200m2, un espace cocktail (généralement utilisé pour canaliser le public en cas de forte affluence), des loges, un énorme monte-charge qui permet d'accéder à la salle directement depuis le parking..
.

C'est probablement là où existe la plus grande faute de l'exploitant Gaumont (EP n'a fait que de solder). Ce lieu aurait probablement mieux "rendu" si l'on avait utilisé cette fameuse polyvalence. Si la salle était cinématographiquement médiocre pour l'image, le son avait été très soigné et je pense que le lieu aurait été valable pour des "show-case".

SilverScreens a écrit:
La fréquentation du cinéma est certes en baisse, mais sa baisse de 10% entre 2004 et 2005 se situe dans la moyenne nationale, voire juste en dessous. La fréquentation actuelle, d'environ 300.000 spectateurs payants annuels, se situerait juste en dessous du seuil de rentabilité théorique, qui pourrait donc facilement être atteint après quelques changements dans l'exploitation.


Non! Les trois salles vont faire entre 263000 et 265000 entrées pour 2005 et ont perdu plus de la moitié de leurs entrées entre 1997 et 2005. Donc le site est en léger déficit, contrairement au Kinopanorama où le seuil "zéro" se situait à 170 000 entrées. Maintenant, Gaumont acceptait d'avoir une danseuse à bénéfice "zéro" et même deux. Les financiers d'EP (lire ceux de Pathé) ne veulent plus acccepter ce type d'exploitation. Donc exit l'Italie.... Soyons réalistes ! Les salles uniques de "moyenne-grande" capacité, c'est terminé! Le Rex va faire de plus en plus de spectacle, le Max Linder vit d'aides publiques. C'est triste, même si je n'aimais pas la salle, mais c'est ainsi ! Les financiers ont pris le pouvoir. Souhaitons sans trop y croire à une solution qui conserve au lieu une vocation culturelle...
_________________


Dernière édition par LenKinap le Sam 21 Jan 2006 20:56; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Mikes



Inscrit le: 14 Mar 2004
Messages: 379
Localisation: Disneyland "Resort" Paris

MessagePosté le: Mar 10 Jan 2006 0:44    Sujet du message: Répondre en citant

Et oui c'est triste, les financiers sont partout... Et la culture fait partie de leur partie de chasse, il n'y a qu'à voir le débat actuelle sur les droits d'auteurs et les DRM: leur grand rêve de vous faire acheter X la même chose est bientôt en passe de se réaliser, avec l'aval du ministre de la culture (le lobbying actif devrait-on dire...)

Alors un cinéma de plus, un cinéma de moins, il s'en foutent pas mal...

Ce qui est inquiétant, c'est les baisses de fréquentation dans les autres cinémas parisiens, presque 1/4 en moins au Gaumont Disney Village, ça fait peur Confused Sauf que celui-là ne fermera pas Very Happy
_________________
www.imaxdmr.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dominique



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 355
Localisation: Banlieue ouest Paris

MessagePosté le: Mar 10 Jan 2006 23:45    Sujet du message: Répondre en citant

Mikes a écrit:
../..
Ce qui est inquiétant, c'est les baisses de fréquentation dans les autres cinémas parisiens, presque 1/4 en moins au Gaumont Disney Village, ça fait peur Confused Sauf que celui-là ne fermera pas Very Happy


Ah bon, il appartient à Dieu le père ?

Je suis très pessimiste en ce moment, je pense que le cinéma est sur son déclin (en tant qu'exploitation en tous cas), salles de centre ville innaccessibles (embouteillages, sationnement de plus en plus difficile), salles de périphérie peu attractives (uniformisation, qualité nivelée) sans parler des événements des banlieues qui ne donnent pas trop envie de mettre le nez dehors, tarifs exorbitants (carte Gaumont: 7€10 la place!!!), copies approximatives (tirages nuls, son loterie).
nouveaux médias contre lesquels les studios avaient créé le ToddAO et le Cinérama, auxquels on oppose le cinéma numérique...
J'en oublie surement. Je vous laisse, je vais regarder un DVD...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sankao



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 178

MessagePosté le: Mer 11 Jan 2006 1:37    Sujet du message: Répondre en citant

Sur le déclin, faut pas exagérer... Y'a qu'à voir les entrées de fin décembre. Puis bon, c'est comme tout, y'a des hauts et des bas... Les salles de cinéma ont survécu à la télé, à la VHS, au jeu vidéo, au DVD... Ca reste encore malgré le prix l'un des loisirs grand public les plus accessibles et les plus appréciés, y'en a pas 36 non plus de ces loisirs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mikes



Inscrit le: 14 Mar 2004
Messages: 379
Localisation: Disneyland "Resort" Paris

MessagePosté le: Mer 11 Jan 2006 12:50    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ah bon, il appartient à Dieu le père ?


Cool
Tout le Resort vit sous perfusion depuis des années.
La seule chose qui rapporte de l'argent c'est le Disney Village, et ce depuis que le cinéma a ouvert (avant c'était la catastrophe)... quoique depuis quelques mois, le DV est assez désert...

Donc personne n'a d'intérêt à ce que ça ferme, et c'est le cas de tout le Resort, les enjeux sont trop grand alors c'est comme la Sécu, on comble un gouffre avec des petits cailloux Razz
_________________
www.imaxdmr.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Lun 16 Jan 2006 12:08    Sujet du message: Répondre en citant

Sankao a écrit:
Sur le déclin, faut pas exagérer... Y'a qu'à voir les entrées de fin décembre. Puis bon, c'est comme tout, y'a des hauts et des bas... Les salles de cinéma ont survécu à la télé, à la VHS, au jeu vidéo, au DVD... Ca reste encore malgré le prix l'un des loisirs grand public les plus accessibles et les plus appréciés, y'en a pas 36 non plus de ces loisirs.


Bonjour,

Soit, il y a des hauts et des bas. Mais les années avec des bas commencent dangereusement à se multiplier. Un film ne se rentabilise plus majoritairement en salle, mais principalement en DVD, TV et VOD bientôt. Donc on voit chez les groupes d'exploitants surgir les financiers "cost-killer". Eux, le cinéma ils s'en moquent royalement; ce qui compte ce sont les chiffres, les ratios, etc... Indirectement, cela induit une façon d'exploiter un film. Regardez King-Kong; UIP tablait sur 6M d'entrées; à S4, il fait à peine 3 300 000 entrées !

Bref! Même si ce n'est pas la catastrophe absolue, je partage lidée de Dominique en disant que l'exploitation cinématographique va devoir s'adapter pour faire revenir du monde dans les salles. Cela passe par une offre de films, une qualité technique et d'accueil; pour résumer, une séance de cinéma doit être un spectacle parfait!

Il a raison de citer les années 50 et la crise impliquée par l'arrivée de la TV. Des réponses techniques et de spectacle (Cinemascope, Todd-A-O, les RAMA, exploitation en roadshow) ont permis de remonter la pente. Le numérique va t'il être la réaction des années 2000 ?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sankao



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 178

MessagePosté le: Lun 16 Jan 2006 21:00    Sujet du message: Répondre en citant

LenKinap a écrit:
Regardez King-Kong; UIP tablait sur 6M d'entrées; à S4, il fait à peine 3 300 000 entrées !


Ca, c'est dû au film lui-même, pas à l'air du temps... Le potentiel du film a été surestimé voilà tout. Alors que tous les projecteurs étaient braqués sur King Kong, la surprise est venue avec Narnia.

LenKinap a écrit:
Cela passe par une offre de films, une qualité technique et d'accueil; pour résumer, une séance de cinéma doit être un spectacle parfait!


Je penche pour une meilleure offre de films et un prix plus modéré... Encore une fois, la qualité technique n'est pas déterminante pour le grand public à partir du moment où celle-ci est correcte... Que l'image soit légèrement mal cadrée, sombre ou délavée, que le son laisse parfois à désirer, le spectateur moyen ne s'en formalisera pas. Je pense que c'est difficile pour nous spectateurs assidus ou professionnels d'admettre que le spectateur moyen voit les choses différemment... Lui il va dans le multiplexe moderne donc pour lui c'est forcément top niveau technique...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VOX
Invité





MessagePosté le: Ven 20 Jan 2006 11:19    Sujet du message: GAUMONT ITALIE Répondre en citant

Bonjour,

Ayant travaillé chez Gaumont durant 8 ans puis 3 ans chez Europalaces, je peux assurer que les choses ont bien changé après la fusion Gaumont-Pathé. Les dirigeants d'Europalaces ne sont que des financiers dont le seul souci est la rentabilité (ils ne s'en cachaient d'ailleurs pas), qui "vendent" des films comme ils vendraient n'importe quel autre produit, sans tenir compte de l'aspect culturel et "affectif' du cinéma. Ils n'ont absolument rien à faire du côté prestige de certaines salles de cinéma (contrairement à Gaumont) et si une salle n'atteint pas son objectif de fréquentation, ils n'ont aucune hésitation à la fermer.
Maintenant il faut reconnaître que le monde de l'exploitation cinématographique a bien changé ces dernières années (pas toujours en bien d'ailleurs...).
Revenir en haut de page
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Ven 20 Jan 2006 11:25    Sujet du message: Re: GAUMONT ITALIE Répondre en citant

VOX a écrit:
Bonjour,

Ayant travaillé chez Gaumont durant 8 ans puis 3 ans chez Europalaces, je peux assurer que les choses ont bien changé après la fusion Gaumont-Pathé. Les dirigeants d'Europalaces ne sont que des financiers dont le seul souci est la rentabilité (ils ne s'en cachaient d'ailleurs pas), qui "vendent" des films comme ils vendraient n'importe quel autre produit, sans tenir compte de l'aspect culturel et "affectif' du cinéma. Ils n'ont absolument rien à faire du côté prestige de certaines salles de cinéma (contrairement à Gaumont) et si une salle n'atteint pas son objectif de fréquentation, ils n'ont aucune hésitation à la fermer.
Maintenant il faut reconnaître que le monde de l'exploitation cinématographique a bien changé ces dernières années (pas toujours en bien d'ailleurs...).

Bonjour,

Il faudrait expliquer cela (et comment on exploite un contrat de film) aux gens de "Sauvons le Grand Ecran". Ex. Durée minima, seuil de décrochage, etc...

Pour en mettre un couche, les objectifs EP ne sont pas ceux de Gaumont et ont été revus à la hausse.... Ce qui explique les quelques fermetures récentes!
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com