Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Cinéma le Crimée
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Frederic



Inscrit le: 10 Mai 2005
Messages: 113

MessagePosté le: Sam 22 Aoû 2009 15:07    Sujet du message: Répondre en citant

Fourvin a écrit:

16ème : 23
17ème : 35
18ème : 48
19ème : 26
20ème : 31


Je suis particulièrement impressionné par le nombre sur les 5 derniers arrondissement, quand on voit qu'il n'en reste qu'un dans le 16 et le 20 et deux ou trois dans les autres !!

Ce que j'ai appris dernièrement sur ce site, c'est que pratiquement tous les cinémas avant 1960 étaient des salles uniques. Est-ce correct ?

Je serai très intéressé de lire la liste complète des cinémas que tu as dans ta base.

Merci
Frédéric
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 494
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Sam 22 Aoû 2009 20:21    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai, presque uniquement des salles uniques avant 1960, avec comme exceptions:
-les 3 "Royal-Haussmann" (Méliès/ Club/ Studio) dont j'ai parlé

-les "Studio-Obligado" "A" et "B", deux salles qui vers la fin programmaient des films en espagnol pour les domestiques du quartier (avenue de la Grande-Armée)

-les 2 grandes salles du "Palais des Fêtes", l'une au-dessus de l'autre, que l'on appelait familièrement "Les Ours".

Je laisse de côté le binôme "Champollion/ Actua-Champo" car ce dernier ne diffusait que des courts-métrages (actualités, docus, vieux "Charlots"). Certaines salles ouvertes au public avaient aussi des salles de vision attenantes comme le "Petit Marbeuf" (30 places, dans la cour derrière le "Marbeuf") où est mort Boris Vian.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 494
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Sam 22 Aoû 2009 20:47    Sujet du message: Répondre en citant

Merci bth48 pour cet article:
<En 1917, le cinéma saisi le café-concert.
Sous le nom de Paris-ciné, cette salle de 600 places affiche des films muets. En 1955, le Paris Ciné devient une salle de 260 places complètement rénovée avec un auvent dont l'impact est renforcé par une multitude de néons et le hall est recouvert de miroirs. La salle est rouge avec des appliques lumineuses qui projettent des rayons de soleil sur les murs.L'ancienne salle du caveau est alors un dancing avec une entrée mitoyenne. En 1962, le cinéma devient une salle d'exclusivité. Pour marquer la nouvelle programmation, le lieu change de nom tout en conservant son appelation d'origine. En effet, la salle du rez de chaussée Paris Ciné fait place au Pix alors qu'une petite salle en sous-sol est aménagée à la place du dancing et reprend le nom de Paris-ciné. La réouverture se fait au Pix avec Jules et Jim. Il y a alors deux caisses, une à chaque étage. Puis la vague du porno se jette au début des années 70 sur la digue des boulevards et le Pix se laisse emporter.
Aujourd'hui, son enseigne de de plastique rouge indique toujours la séparation netre les deux salles. Le Pix projette des films d'action et de karaté ; c'est une salle tout en longueur avec de vieux fauteuils rouges garnis de bois. Quant au Paris ciné (100 places), avec sa triste décoration grise et ses sièges éventrés, il est consacré aux films pornographiques.<

Il y a 2 livre qu'il faudrait que je trouve, celui-ci et celui de V. Champion & Cie...
Toutefois je ne suis pas tout à fait d'accord (source: LFF 567-568 de mai 55). La salle n'a pas été "totalement rénovée" en 55 (avec un passage de 600 à 260 places ? wow !). Il est bien précisé qu'il s'agit d'une rénvoation légère faite avec un "budget modeste". Le plafond étant abîmé, on y a collé un faux plafond en staff jaune chrome clair. On a retiré les fauteuils, posé une moquette rouge sombre et garni les murs de moquette rouge persan. Les fauteuils en plastique clair sur une base rouge foncé ont été décapés, vernis et...remis en place. Appliques métalliques Lumilux blanches et or. Dans le couloir d'entrée, à gauche, des miroirs et la caisse, à droite une vitrine de bois clair avec des fonds de couleurs vives pour le photos. Les néons horizontaux de l'auvent et de la façade au-dessus de l'entrée existaient déjà, ils ont été "renforcés".
Et c'est Georges Peynet qui a signé tout ça, lui qui venait de terminer le "Gaumont-Palace", ça a dû le reposer ! En fait je crois qu'il a voulu faire un geste envers le propriétaire du "Paris-Ciné" qui était le Président du Syndicat des directeurs de salles, Adolphe Trichet.
On indique aussi 260 places dans mon article mais j'étonne: avec 7 sièges de front, on avait au moins 35 rangées !?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Frederic



Inscrit le: 10 Mai 2005
Messages: 113

MessagePosté le: Dim 23 Aoû 2009 2:02    Sujet du message: Répondre en citant

Louis Sidney a écrit:
C'est vrai, presque uniquement des salles uniques avant 1960, avec comme exceptions:
-les 3 "Royal-Haussmann" (Méliès/ Club/ Studio) dont j'ai parlé

-les "Studio-Obligado" "A" et "B", deux salles qui vers la fin programmaient des films en espagnol pour les domestiques du quartier (avenue de la Grande-Armée)

-les 2 grandes salles du "Palais des Fêtes", l'une au-dessus de l'autre, que l'on appelait familièrement "Les Ours".

Je laisse de côté le binôme "Champollion/ Actua-Champo" car ce dernier ne diffusait que des courts-métrages (actualités, docus, vieux "Charlots"). Certaines salles ouvertes au public avaient aussi des salles de vision attenantes comme le "Petit Marbeuf" (30 places, dans la cour derrière le "Marbeuf") où est mort Boris Vian.


Donc des cinémas comme le Paramount, le Majestic Bastille, le Lincoln et le Balzac datent tous d'après 1960 ?

Savez vous quel a été le nombre maximum de cinémas simultanément en activité dans Paris ? Ainsi que le nombre maximum d'écrans ?

Merci encore
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 494
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Dim 23 Aoû 2009 10:57    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, tous ceux-là sont d'après 1960.

Le pionnier de la nouvelle tendance, dans les années 60, c'est le "Luxembourg" conçu dès le départ avec trois petites salles, sans actualités, avec projection automatique et service minimum.

Le maximum (après-guerre) de salles parisiennes ? Je dirais 390 environ, mais ça se discute.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
bth48



Inscrit le: 06 Déc 2006
Messages: 114
Localisation: sucy en brie

MessagePosté le: Dim 23 Aoû 2009 18:52    Sujet du message: Répondre en citant

Donc des cinémas comme le Paramount, le Majestic Bastille, le Lincoln et le Balzac datent tous d'après 1960 ?

Pas vraiment ; de nombreux cinémas, mono-salle à l'origine, sont bien antérieurs aux années 60, et le Paramount en est un exemple, mais ont été divisés par la suite.
_________________
Les salles de cinéma de Paris : souvenir de mes années d'école buissonnière !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 494
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Dim 23 Aoû 2009 20:27    Sujet du message: Répondre en citant

C'est ce que je voulais dire: sous leur forme actuelle, ces cinémas scindés en plusieurs salles le sont devenus après 1960, même si en tant que salle unique, ils étaient plus anciens.
L'"Élysées-Lincoln", lui, a inauguré directement 2 salles le 1er oct 69 (avec le même film MORE, en horaires décalés: une innovation), puis une troisième le 5 octobre 71: LE FEU SACRÉ.

J'ai vu une bande d'Actualités où Giscard d'Estaing, pas encore Président, est filmé seul dans la salle toute neuve (10/10/69), pour expliquer les avantages de la TVA nouvellement appliquée au Cinéma.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 494
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Lun 24 Aoû 2009 10:33    Sujet du message: Répondre en citant

>En 1917, le cinéma saisit le café-concert.
Sous le nom de Paris-ciné, cette salle de 600 places affiche des films muets.<
C'est ce que dit le livre de Chenebault sur le "Paris-Ciné". Cependant Meusy, dans "Paris-Palaces", indique 350 places. Une supposition: en 1917 il devait y avoir un balcon, dont a récupéré l'espace longtemps avant 1955, pour l'intégrer à ce qui est maintenant un petit hôtel, à gauche de l'"Archipel".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 494
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Mar 25 Aoû 2009 20:19    Sujet du message: Répondre en citant

Si j'avais été voir le lien sur le site de l'"Archipel" fourni par bth48, j'aurais compris plus vite; heureusement il m'a envoyé cet excellent article.

Je récapitule:
1917 350 places en haut.
? années 30 suppression d'un balcon
1955 rénovation par Georges Peynet, on indique 260 places mais c'est la somme de la salle du haut et de la salle non utilisée du bas
1956 la salle du bas devient cinéma 16mm "Paris-Actual": une centaine de places
1962 la salle du haut devient "PIX" et la salle du bas prend l'ancien nom du "Pix": "Paris-Ciné"
Et enfin arrive l'"Archipel-Paris-Ciné" actuel avec la salle du bas comme cinéma (35mm - 95 places) et la salle du haut pour les spectacles (35mm - 109 places) principalement mais pouvant aussi servir de cinéma.


Dernière édition par Louis Sidney le Jeu 09 Sep 2010 19:55; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
parisfredo



Inscrit le: 29 Mar 2006
Messages: 21
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 24 Nov 2009 14:11    Sujet du message: Répondre en citant

Et bien voila apres etre devenu un Ed , le "Crimée" vient d'etre démoli . Depuis un mois les marteaux piqueurs s'acharnent ; Il ne me reste aucun vestige des cinémas de mon enfance dans mon quartier (19e crimée flandres) , heureusement les souvenirs sont immortles .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
saublet



Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 1

MessagePosté le: Dim 10 Jan 2010 19:05    Sujet du message: Répondre en citant

Hello
Mon ami était intéressé par des photos anciennes de ce cinéma. As-tu pu t'en procurer ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cathy



Inscrit le: 12 Jan 2010
Messages: 9

MessagePosté le: Mar 12 Jan 2010 22:30    Sujet du message: Répondre en citant

parisfredo a écrit:
Et bien voila apres etre devenu un Ed , le "Crimée" vient d'etre démoli . Depuis un mois les marteaux piqueurs s'acharnent ; Il ne me reste aucun vestige des cinémas de mon enfance dans mon quartier (19e crimée flandres) , heureusement les souvenirs sont immortles .

Je suis née à Paris, il y a 51 ans.. J'ai vécu dans le 19è et j'y vis toujours à l'heure actuelle.. Very Happy
Je suis justement passée aujourd'hui devant le chantier ex ED rue de Flandre..
Les murs sautent Parisfredo, mais regarde bien ce que j'y ai découvert et que j'ai pris en photo Wink :

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
parisfredo



Inscrit le: 29 Mar 2006
Messages: 21
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 20 Jan 2010 13:30    Sujet du message: Répondre en citant

merci pour cette belle photo .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vidal



Inscrit le: 07 Avr 2006
Messages: 17
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: Lun 26 Juil 2010 11:46    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
J'ai récupérés les photos chez mes parents les voici.
Juillet 1968
@+


Uploaded with ImageShack.us
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vidal



Inscrit le: 07 Avr 2006
Messages: 17
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: Lun 26 Juil 2010 12:11    Sujet du message: Répondre en citant




Aout 1968
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com