Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Paris: quelques salles ouvertes ou transformées en 1973

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Ven 18 Déc 2009 23:18    Sujet du message: Paris: quelques salles ouvertes ou transformées en 1973 Répondre en citant

"Studio-Galande" 42 rue Galande (5°)
11 janvier 1973 LES IDOLES (création) Architecte Bernard Ceyssac; 99 pl

"Hautefeuille 4" 7 rue Hautefeuille (6°)
18 janvier 1973 LA SCOUMOUNE (ajout d'une salle au complexe) Architecte B. Ceyssac; 81 pl

"Studio de l'Étoile" 14 rue Troyon (17°)
1er février 1973 ROSA, JE T'AIME (vo) (réouverture après transformation) Architecte Jantzen; 250 pl. Deviendra "Club de l'Étoile", salle de vision avec séances publiques occasionnelles

"Olympic-Marilyn" et "Olympic-Piggozzi" 10 rue Boyer-Barret (14°)
1er mars 1973 Festival 'Parade de Stars': Dean & Monroe (vo)/ FAIRE LA DÉMÉNAGEUSE (transformation: ex-"Olympic", salle unique) Architecte J.-C. Riguet; 230 et 80 pl. Fermeront définitivement le 15 juillet 1986

"Quintette 5" 6-10 rue de la Harpe (5°)
1er mars 1973 JEU DE PAILLE (vo) (ajout d'une salle au complexe) Architecte Bernard Ceyssac (assisté de Jean-Claude Magd); 80pl. Fermera le 28 avril 1981; puis deviendra "Quintette-Pathé"

"Studios-Christine" 4 rue Christine (6°)
6 avril 1973 huit courts-métrages underground (salle 2 -vo)/ 9 avril 1973 ADRIFT (salle 1 -vo) (création 2 salles; ex-forge dans un immeuble ancien) Architecte B. Ceyssac (assisté de Jean-Claude Magd); 175 et 85 pl. La société d'exploitation est Triomph Cinéma SA (Mme Villeneuve), mais le complexe deviendra bientôt "Action-Christine" tout en conservant son enseigne

"Le Paris" 23 Champs-Élysées (8°)
12 avril 1973 IRMA LA DOUCE (vo) (transformation de la salle unique en 2 salles) Architecte Georges Peynet; 500 pl pour la plus grande, la seconde de 70 places environ étant une salle de vision (privée) ressemblant au "Normandie". Le nouveau propriétaire est Marcel Dassault qui tenait absolument à avoir un film en exclusivité totale pour l'ouverture; les distributeurs ne pouvant lui donner satisfaction, celle-ci fut retardée et il dût se contenter d'une "reprise". Fermera le 6 avril 1976 pour transformation en deux salles publiques

"Bretagne 2" 73 bd du Montparnasse (6°)
24 mai 1973 L'ÉPOUVANTAIL (vo) (ajout d'une salle au "Bretagne")

"Marignan II" 31 Champs-Élysées (8°)
7 juin 1973 LE COMPLOT (ajout nouvelle salle au complexe "Pathé-Cinéma-Marignan-Concorde") Architecte Jean Touraine; 142 pl

"Hollywood-Boulevard" 4-6 bd Montmartre (9°)
12 juillet 1973 (Salles 1/2) RÈGLEMENT DE COMPTES À O.K. CORRAL (vf)/ KAMA-SUTRA; 19 juillet 1973 (salle 3) LE PONT DE LA RIVIÈRE KWAI (vf) (création 3 salles: ex-magasin de confection O'Brial) Architecte Christian Girard; 140, 218 et 288 pl. Les travaux commencèrent en septembre 1972. Fermera définitivement le 28 juillet 1992, puis deviendra galerie marchande

"PLM-St-Jacques" 5-17 bd St-Jacques (14°)
21 juin 1973 (?) LUDWIG, LE CRÉPUSCULE DES DIEUX (continuation) (transformation: ex-"PLM-Jerry-Lewis")

"Carré-Thorigny" 8 rue Thorigny (3°)
18 juillet 1973 DES CHRISTS PAR MILLIERS (tourné en 1969)/ ET COURIR DE PLAISIR/ PARIS SUR SCÈNE (en alternance; ex-entrepôt de ferrailles) (utilisation temporaire de cette salle de spectacle -créée en 1972- pour des projections en Polyvision, procédé à écrans multiples) Architecte Michel Day. Organisé par Henri Langlois pour la Cinémathèque Française, et Sylvia Monfort, la directrice du lieu. Fermera mi-décembre 1973; puis redeviendra salle de spectacles

"Axis" 27 bd de Clichy (9°)
6 septembre 1973 TOUT LE MONDE IL EST SEXY, TOUT LE MONDE IL EST COCHON (vf)/ HEAT (vo)/ LES ORGIES DU COMTE PORNO (création 3 salles) Architecte Guy Bisch. Fermera définitivement le 20 avril 1982; puis deviendra club vidéo

"UGC-Odéon" 124 bd St-Germain (6°)
20 septembre 1973 BRÈVE RENCONTRE À PARIS (vo)/ CRIS ET CHUCHOTEMENTS (vo)/ L'ÉVÈNEMENT LE PLUS IMPORTANT DEPUIS QUE L'HOMME A MARCHÉ SUR LA LUNE (création 3 salles; ex-Éditions Charles Lavauzelle) 320, 280 et 90 pl

"UGC-Marbeuf" 34 rue Marbeuf (8°)
20 septembre 1973 LES COMPLEXÉS/ LE RETOUR D'AFRIQUE/ R.A.S./ CRIS ET CHUCHOTEMENTS (vo)/ CRIS ET CHUCHOTEMENTS (vf) (transformation en 5 salles de la salle unique "Marbeuf") La programmation est assurée par NEF. Fermera définitivement le 1er juillet 1986

"Bienvenüe-Montparnasse" 8 bis rue de l'Arrivée (15°)
20 septembre 1973 BRÈVE RENCONTRE À PARIS (vf)/ CRIS ET CHUCHOTEMENTS (vf) (création 2 salles: ex-immeuble démoli) 200 et 350 pl. Complexe affilié à UGC. Deviendra "Gaumont-Bienvenüe-Montparnasse"

"Gaumont-Champs-Élysées 2-SF" 66 Champs-Élysées (8°)
27 septembre 1973 BIG GUNS (vo) (transformation: ex-"SF-Élysées 3" ajouté à la salle unique "Gaumont-Ch.-Élysées")

"Élysées-Point-Show" Galerie Point Show/ Champs-Élysées (8°)
4 octobre 1973 BERTHA BOXCAR (vo)/ LA GRANDE BOUFFE (transformation de 2 salles de l'ex-complexe "3 SF Élysées") Fermera définitivement le 13 juillet 1982

"Les Cinoches de St-Germain" 1 rue de Condé (6°)
18 octobre 1973 LE SOLDAT QUI DÉCLARA LA PAIX (vo)/ AMERICA, AMERICA (vo) (création complexe de deux salles) Architecte Vincent R. Wynsberghe; 120 et 80 pl. Fermeront définitivement le 16 mars 2004

"La Clef" 34 rue Daubenton (5°)
25 octobre 1973 CRIS ET CHUCHOTEMENTS (vo)/ PÉPÉ LE MOKO/ AMERICA LIBRE (création 3 salles) Architecte B. Ceyssac (assisté de Rault); 226, 83 et 79 pl. Après ajout d'une 4ème salle (ex-restaurant du complexe) en 1977, fermeront le 12 février 1981. Futur "Images d'Ailleurs"

"Madeleine-Gaumont 1/2" 14 bd de la Madeleine (8°)
25 octobre 1973 LA VALISE/ DEUX HOMMES DANS LA VILLE (transformation: division de la salle unique "Madeleine-Gaumont") 300 et 280 pl

"UGC-Odéon 4" 124 bd St-Germain (6°)
25 octobre 1973 L'HISTOIRE TRÈS BONNE ET TRÈS JOYEUSE DE COLINOT TROUSSE-CHEMISE (ajout d'une salle au complexe) 62 pl

"Capri 1/2" 161 rue Montmartre (2°)
31 octobre 1973 LES JOYEUX PIRATES DE L'ÎLE AU TRÉSOR/ LE DERNIER TANGO À PARIS (transformation de la salle unique "Capri") Architecte Guy Bisch: 330 et 260 pl

"Le Seine" 8 rue Frédéric-Sauton (5°)
1er novembre 1973 ALICE AU PAYS DES MERVEILLES (vo) (création) 230 pl. Deviendra un complexe: il existe un accord de programmation pour l'une des salles avec la revue de cinéma Positif

"Paramount-Gaîté" 35 rue de la Gaîté (14°)
8 novembre 1973 LE TRAIN (vf -continuation) (transformation: ex-"Paramount-Montparnasse") 700 pl. Ce changement de nom était annoncé dès avril 72 comme devant se faire en octobre 72. Fermera le 2 janvier 1979, puis deviendra "Espace-Gaîté"

"Studio-Contrescarpe" 5 rue Blainville (5°)
15 novembre 1973 DRACULA 73 (vf) (création) Architecte B. Ceyssac; 100 pl. Salle spécialisée dans les films d'horreur; sa décoration intérieure est également un chef-d'oeuvre (involontaire) de l'horreur... Fermera définitivement le 28 février 1987

"Châtelet-Victoria" 19 av Victoria (1°)
22 novembre 1973 LA MORT D'ALEXANDRE + Les Oliviers (court-métrage); séances de 12h et 24h LA GUERRE EST FINIE (création: ex-cours d'art dramatique de Dimitri Kollatos) Architecte Jean-Joseph Maurin; 156 pl. Installé dans le bâtiment du Th. du Châtelet. Comportera également une petite salle de théâtre qui deviendra plus tard cinéma

"Capri 3" 161 rue Montmartre (2°)
22 novembre 1973 PLEURE PAS LA BOUCHE PLEINE (ajout d'une salle au complexe) Architecte Guy Bisch; 91 pl. Les 3 salles fermeront définitivement le 25 novembre 1986

"Olympic-André-Bazin" 45 bis rue de la Glacière (13°)
7 décembre 1973 'CINÉMA FRANCAIS, 15 ANS DE COMBAT' (création) 200 pl. Deviendra salle de vision "André-Bazin"

"Paramount-Opéra 1/2" 2 bd des Capucines (9°)
13 décembre 1973 A TOUCH OF CLASS/ VIVRE ET LAISSER MOURIR (vf) (transformation: division en 2 salles de l'ex-"Paramount") Architecte G. Peynet; 900 et 1060 pl

"Paramount-Montparnasse" 82 bd du Montparnasse (14°)
13 décembre 1973 VIVRE ET LAISSER MOURIR/ A TOUCH OF CLASS (vf) (création 2 salles) 500 et 200 pl. Futur "Gaumont-Parnasse" augmenté de 5 salles

"Pathé-Clichy 4/5/6" 7 av de Clichy (17°)
13 décembre 1973 LES TROIS MOUSQUETAIRES (vf)/ MAIS OU EST DONC PASSÉE LA 7ème COMPAGNIE ?/ DEUX HOMMES DANS LA VILLE (transformation: ex-"Les Mirages", salle unique) Fermera vers février 1994; ces 3 salles deviendront "Cinéma des Cinéastes"

"La Pagode" et "La Pagode 2" 57 bis rue de Babylone (7°)
13 décembre 1973 LE SERPENT DE LA LUNE DES PIRATES/ LES ENFANTS DU PARADIS (ajout d'une salle à la salle unique "La Pagode" qui est rénovée) 200 pl en sous-sol. On peut voir la façade dans le film "La Boum 2" (Cl. Pinoteau, 1982). deviendra "Étoile-Cinéma-La Pagode", qui fermera définitivement le 10 novembre 2015

"Studio-Le Seine" 8 rue Frédéric-Sauton (5°)
14 décembre 1973 HIROSHIMA MON AMOUR (ajout d'une salle au "Le Seine")

"Vedettes 2" 2 rue des Italiens (9°)
20 décembre 1973 LES GOURMANDINES (ajout d'une salle aux "Vedettes")

"Cinémathèque Française -Petite Salle" av Albert-de-Mun (16°)
22 décembre 1973 QUEEN ELIZABETH (muet -1912) (ajout d'une salle dans le Palais de Chaillot)

"Cambronne" 100 rue Cambronne (15°)
27 décembre 1973 JE SAIS RIEN MAIS JE DIRAI TOUT/ BARBE À PAPA (vf)/ LE PRIVÉ (vf) (transformation en 3 salles de la salle unique) 330, 192 et 173 pl. Racheté par Pathé. Fermera définitivement le 14 janvier 1981

"Action-Christine" 4 rue Christine (6°)
27 décembre 1973 LES MARX BROTHERS AU GRAND MAGASIN (transformation: ex-"Studios-Christine") À partir du 9 juin 1982 sera installé un système de projection en 3D Natural Vision (le seul en France) à double bande: projecteurs Victoria 8, interlock électrique Ciné-Matériel, filtres et lunettes Sarelec (pour LE CRIME ÉTAIT PRESQUE PARFAIT); la salle passe alors de 180 à 125 pl en supprimant les 5 premiers rangs trop rapprochés de l'écran. Le complexe fait l'objet d'un documentaire tourné en juin 1995, "La caissière fait son cinéma" (N. Lacroix-Roudaire)


Dernière édition par Louis Sidney le Jeu 05 Nov 2015 22:26; édité 65 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Philippe



Inscrit le: 30 Oct 2002
Messages: 290
Localisation: Hauts-de-Seine (92)

MessagePosté le: Sam 19 Déc 2009 0:22    Sujet du message: Re: Paris: quelques salles ouvertes ou transformées en 1973 Répondre en citant

Citation:

"UGC-Odéon" 19 septembre 1973 (création 4 salles: ex-salle unique "Odéon) 320, 280, 90 et 62 pl


Non... ce cinéma a été créé d'origine avec 4 salles, sur l'emplacement d'une librairie... ! Rolling Eyes
_________________
Phil.
Mon blog : Ciné-Façades
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Jeu 18 Mar 2010 23:31    Sujet du message: Re: Paris: quelques salles ouvertes ou transformées en 1973 Répondre en citant

"Hollywood-Boulevard" vers le 12 juillet 1973

Dernière édition par Louis Sidney le Mar 15 Juin 2010 20:04; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Philippe



Inscrit le: 30 Oct 2002
Messages: 290
Localisation: Hauts-de-Seine (92)

MessagePosté le: Ven 19 Mar 2010 19:53    Sujet du message: Répondre en citant

En 1938, c'était un magasin à l'enseigne "Coutard", voir ici

Rolling Eyes
_________________
Phil.
Mon blog : Ciné-Façades
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Lun 07 Jan 2013 23:05    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Philippe,

Tu indiques que l'UGC Odéon fut créé sur l'emplacement d'une librairie. Saurais-tu son nom ?

Ce qui est sûr, c'est que ce bâtiment abritait depuis toujours l'éditeur miliaire Charles Lavauzelle, ainsi que la Compagnie électrique des tramways de la rive gauche de Paris, depuis sa fondation en 1900 pour cette dernière, et au moins depuis 1917 pour ce premier.

J'ai bien une référence qui parle d'une librairie au 124 boulevard Saint-Germain... mais elle date de 1892, et le libraire s'appelait Doutreleau (http://books.google.fr/books?id=_MkaAAAAYAAJ&q=%22124+boulevard+st+germain%22&dq=%22124+boulevard+st+germain%22&hl=fr&sa=X&ei=WPrpUOHhAseY1AX9roHQAg&ved=0CEgQ6AEwBA). C'est, à mon avis, lui qui a cédé sa place à l'éditeur et à l'un des ancêtres de la RATP !

Après, le fait que les sièges sociaux de ces compagnies se soient trouvées à cette adresse n'interdit pas à un libraire de s'y trouver...
N'hésite pas à m'indiquer ta source.

Amicalement,

Denis
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com