Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Paris: quelques salles ouvertes ou transformées en 1951

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Jeu 21 Jan 2010 21:23    Sujet du message: Paris: quelques salles ouvertes ou transformées en 1951 Répondre en citant

"Fidélio" 9 rue de la Fidélité (10°)
7 février 1951 VOYAGE À TROIS (transformation: ex-"Le Strasbourg") Environ 625 pl. Se spécialisera dans les films parlant arabe à partir du 9 novembre 1951 (les Films Régent, distributeurs de films égyptiens, prennent une participation dans la salle). Fermera définitivement le 26 février 1960, puis, après démolition, deviendra un immeuble, la Résidence Lorraine

"Olympia-Th. Jacques-Haïk" 28 bd des Capucines (9°)
11 mai 1951 AU FIL DES ONDES (transformation: reprise de la formule cinéma/music-hall) 1866 pl. À l'occasion de la sortie de ce film traitant des vedettes de la radio, on produit un spectacle avec Charles Trenet, etc dont la première est radiodiffusée. Fermera début 1954; puis deviendra music-hall, avec des projections épisodiques

"Voltaire-Gaumont" 95 bis rue de la Roquette (11°)
13 juin 1951 (transformation: ex-"Voltaire-Palace") Architecte Georges Peynet; 1290 pl avec balcon. Capacité inchangée mais façade réhaussée

"Bosphore" 37 bd St-Martin (3°)
20 juin 1951 VISAGE PÂLE (transformation: ex-"Kinérama") 236 pl. Cette salle sera sous la surveillance de la Brigade Mondaine, comme "Le Globe" ou le "Paris-Ciné". Fermera définitivement le 22 octobre 1980

"Vendôme" 32 av de l'Opéra (2°)
29 juin 1951 MADEMOISELLE JULIE (transformation: ex-"Ciné-Opéra") 450 pl. On peut voir la façade dans les films "Vivre sa vie" tourné en mars 1962 (J.L. Godard) et "La vie à l'envers" tourné en septembre 1963 (A. Jessua). Fermera pour transformations le 16 août 1967

"Studio-43" 43 fbg Montmartre (9°)
5 juillet 1951 LA FILLE DES MARAIS (vo) (transformation: ex-"Studio-Montmartre") 240 pl. L'enseigne reste longtemps libellée "Studio-Montmartre". Fermera le 6 octobre 1959; puis deviendra "Le Floride"

"George-V" 146 Champs-Élysées (8°)
24 août 1951 COCAÏNE (transformation: ex-"Les Portiques") Environ 500 pl. À partir du 2 mars 1962 commencera l'exclusivité de WEST SIDE STORY (vo -70mm) qui battra un record de durée, et se prolongera dans deux autres salles. On peut voir la façade dans le film "Une fille et des fusils" tourné en août 1964 (Cl. Lelouch). Fermera le 15 décembre 1981; puis deviendra un complexe

"Mistral" 70 av du Général-Leclerc (14°)
5 septembre 1951 LES MIRACLES N'ONT LIEU QU'UNE FOIS (transformation: ex-cinéma "Théâtre de Montrouge" démoli) Architecte L.-P. Grandin; 1065 pl avec balcon. Équipé de projecteurs 'Victoria VI-C à 3 vitesses et d'un système sonore à bi-amplification. Fermera le 8 juin 1971; puis deviendra complexe "Mistral" + "Mistral-Club"

"Montrouge-Palace" 73 av du Général-Leclerc (14°)
5 octobre 1951 CAROLINE CHÉRIE (reconstruction) Architecte Georges Peynet; 1911 pl. L'installation d'un système de télécinéma est prévue. Pour la première fois, on utilise un revêtement en mousse de chlorure de vinyle Klegecell de chez Kléber-Colombes, qui dissimule les arches métalliques dans la salle. Deviendra "Montrouge-Gaumont" (la capacité sera réduite à 1592 pl fin 1968) qui fermera en juillet 1972

"Le Caméo" 32 bd des Italiens (9°)
7 novembre 1951 PAS DE VACANCES POUR M. LE MAIRE (transformation) Architecte Raymond Nicolas; 638 pl. On peut voir le fronton dans le film "Vie privée" tourné en décembre 1961 (L. Malle). Fermera vers le 22 août 1978; puis deviendra un multi-salles

"Scarlett" 34 bd de Clichy (18°)
19 décembre 1951 AUTANT EN EMPORTE LE VENT (transformation: ex-"Vox-Pigalle") 460 pl. Fermera définitivement le 22 décembre 1981; puis deviendra en avril 1982 salle de projections de vidéos 'X' Scarlett
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Sam 25 Aoû 2012 19:58    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Je lis dans votre article que le Paris-Ciné était sous surveillance de la Brigade Mondaine. Je n'ai trouvé nulle part aucune information complémentaire à ce sujet.

Savez-vous de quand à quand, et pour quelle raison ?

Merci,

Denis
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Lun 27 Aoû 2012 16:04    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Non, je ne sais rien de plus.

pour Gaumont, je suis désolé mais je n'ai pas retrouvé le livre dont je parlais, il est sans doute sorti de la biblio.
_________________
Le cinéma, c'est un sport. (Georges Méliès)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
porkylekid



Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 191

MessagePosté le: Lun 27 Aoû 2012 17:17    Sujet du message: Répondre en citant

Pas de souci !

Merci,

Denis
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Sam 14 Sep 2013 23:26    Sujet du message: Répondre en citant

Le film de José Giovanni DERNIER DOMICILE CONNU montre Lino Ventura jouant un policier sanctionné par sa hiérarchie; il est affecté dans le 18° arrondissement à un commissariat où il s'occupe des cinémas et y fait la "chasse aux maniaques". On lui donne comme assistante la jeune stagiaire Marlène Jobert; celle-ci joue le rôle de l'appât et au moment où les spectateurs l'agressent, Ventura se jette sur eux et les coffre sans ménagements. Les salles ne sont pas identifiées, on voit quelques enseignes anonymes (personne ne devait souhaiter ce genre de publicité) à part le... "Bikini", quelques mois avant qu'il ne devienne le "Beverley".
_________________
Le cinéma, c'est un sport. (Georges Méliès)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com