Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Ben-Hur au Gaumont Palace
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Stéphane



Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 4

MessagePosté le: Mer 13 Aoû 2008 9:45    Sujet du message: Ben-Hur au Gaumont Palace Répondre en citant

Bonjour,
quelqu'un sait-il en quelle année Ben-Hur a-t-il été exploité au Gaumont Palace ? Et y a-t-il eu d'autres sorties ultérieures de ce film dans cette salle à l'occasion de reprises ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tupeutla



Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 89
Localisation: Meudon 92190

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû 2008 7:12    Sujet du message: Répondre en citant

1959, j'y étais. Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
thierry béné



Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 29
Localisation: SURESNES

MessagePosté le: Mar 02 Sep 2008 14:20    Sujet du message: Répondre en citant

Ben Hur fut présenté la première fois au Gaumont Palace le 7/10/1960, en 70mm. Les prix des places étaient largement supérieurs à ceux pratiqués à cette dates (6, 8, 10 et 12 NF). L'exploitation au Gaumont s'est terminée le 25/5/1961 date de présentation au seul Gaumont Palace des "chevaliers teutoniques".
La présentation s'est faite sur le modèle des "road show" américains. L'exploitation en province débuta 6 mois après Paris pour Nice (Rialto), Bordeaux (le Français), Toulon, Strasbourg, Biarritz, Nancy et Lille. Il y eu des tests à Angers et Tours pour observer les réactions du public de province devant un spectacle de 4 heures présenté avec des tarifs fortement majorés.
Sur les 775 626 entrées de Ben Hur en exclusivité à Paris intra muros, 617 365 furent réalisées au seul Gaumont Palace. Le Gaumont Palace avait déjà testé ce type d'exploitation (sur le modèle des 10 commandements au Paramount le 17/1/58) avec "Salomon et la Reine de Saba" présenté sur un nouvel écran super technirama 70 (le 18/12/59 avec 404 817 entrées au seul GP).
Pour Ben Hur, le Gaumont proposait 2 séances par jour, une matinée à 14h45 et une soirée à 20 h. Lors des vacances scolaires certaines matinées pour enfants étaient proposées à 9 heures du matin à prix réduit (4 NF).
Lorsque Ben Hur a décroché du GP le 25/5/61, l'exploitation a continué en tandem aux Triomphe et Vedettes.
Ben Hur est revenu briévement au GP en 70 mm sur l'écran cinérama le 16/6/1965 (13003 entrées seulement en 2 semaines !) Une nouvelle exploitation a été proposée par MGM en 70mm aux GP, Empire cinerama, cinérama RG le 10/10/1969. L'exploitation a cessé le 17/12/69 à la sortie de "Hello Dolly" dans ces mêmes salles.
Autant en emporte le vent avait connu une exploitation similaire en sortant le 20/5/1950 en exclusivité au Biarritz (vo) (jusqu'au 6/2/1951. La version doublée fut proposée en exclusivité au REX à partir du 29/12/1950. Elle prit fin le 7/5/1951 au REX avec un total (médiocre) de 199 412 entrées. Ces résultats mitigés s'expliquent par la difficulté dans l'après guerre, de s'offrir des places aussi chères. Les nombreuses reprises du film, le 22/7/1955 aux Gaumont Palace, Berlitz, Paris (à des prix normaux), en décembre 1 et surtout celle en 70 mm du 11/4/1969 au GP, Empire, Cinérama RG, ont consacré le triomphe du film.
Le succès de l'exploitation de Ben Hur au GP a engendré d'autres exclusivités de ce type au seul Gaumont Palace: Spartacus (le 15/9/1961), le comte de Monte Cristo (7/12/61), le roi des rois (2/2/1962), Madame sans gêne (24/5/1962) puis la conquête de l'ouest en Cinérama (le 17/9/63 après la fin d'exploitation à l'Empire).
Pour terminer rappelons que le Ben Hur muet fut une des plus longues exclusivité parisienne au Madeleine Cinéma, puis Gaumont Palace (ancienne salle hyppodrome) avec West side storu au George V.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe



Inscrit le: 30 Oct 2002
Messages: 290
Localisation: Hauts-de-Seine (92)

MessagePosté le: Mar 02 Sep 2008 23:02    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces informations très précises ! Wink
_________________
Phil.
Mon blog : Ciné-Façades
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Ven 04 Sep 2009 20:42    Sujet du message: Répondre en citant

Au "Gaumont-Palace" après la guerre il y avait 4 670 places (il en a été question dans un autre sujet que je ne retrouve pas).

Pour l'arrivée du 70mm, on a installé durant les travaux d'octobre 59 un écran provisoire, puis l'écran définitif de 24x12m, mobile, qui devait être en position avancée pour SALOMON: ce film fut projeté pour la Presse le 17 décembre 59, la veille de sa sortie publique; mais les nouveaux projecteurs avaient déjà fonctionné juste avant en 35mm pour LA VERTE MOISSON.
La capacité se trouvait alors ramenée à 4 220 places; l'indice de fréquentation pour SALOMON a atteint des sommets (en partie grâce à une grève de la TV): 95/100 certains jours. Du jamais vu, surtout que durant l'année 59, un modeste film en noir&blanc, CROQUEMITOUFLE avait eu de si mauvais résultats qu'on n'osa pas les publier (autour de 1/100 selon moi).

Quand BEN-HUR arriva, ladite capacité descendit à 3 500 places.

Et enfin LA CONQUÊTE DE L'OUEST, le 17 septembre 63, la fixa à 2 000 places, et ce presque jusqu'à la fin de l'exploitation du "G-P".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Sam 05 Sep 2009 23:18    Sujet du message: Répondre en citant

Pour sa période Cinerama, c'est un peu plus complexe. Cinerama avait exigé que les mauvaises places du Palace soient éliminées et avait mangé un balcon pour les cabines. Il restait 1850 places à l'orchestre et 550 à la mezzanine.

http://www.silverscreens.com/forum/viewtopic.php?t=294

Mais voila, le film a été un gros succès et certaines places ont été réouvertes, dont le balcon... de façon très temporaire car les ingénieurs de Cinerama avaient hurlé. Le Palace ensuite a eu très peu de gros succès (il s'est pris des bides fracassants) et le contrat avec Cinerama a été rompu je crois fin 1969 (tandem Palace+Empire+ Cinerama RG). A cette époque, l'écran de Cinerama a été viré (mis dans les coursives qui servaient pour les chevaux) et le Rayton mobile a été remis en place.

Ce qui a permis de relancer les attractions (Antoine en meneur de revue équestre), l'orgue et d'y faire des concerts (Frank Zappa, les Beach Boys, etc...). Ce qui n'a pas sauvé la salle, mais la structure était si fatiguée qu'un morcellement (étudié en 1970-71) imposait la démolition. Il est discuté de la réutilisation de la cabine haute (inutilisée depuis 1963 mais équipée de DP70 et de Radion) pendant cette dernière période. J'ai visité la salle peu après sa fermeture et je me souviens très bien de la cabine haute, mais je ne pense pas qu'elle servait. C'était un Century JJ-1 + Ventarc et un Cinefocus qui travaillait à la mezzanine. La cabine haute servait de régie lumière, point.

Le pire, c'est que ces DP70 - peu utilisés - ont terminé à la casse et que seul un Radion "spécial" a été sauvé par un cinéma municipal et restauré depuis par un collectionneur, JC Calas.

http://pagesperso-orange.fr/projecteur.cinema/radioCine.htm
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Sam 05 Sep 2009 23:58    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressant... pour la capacité, LFF publie un bref article précédant la sortie de HTWWW au "Palace" et indique 2 200 places, laconiquement.

Et par la suite, de façon inchangée jusqu'à 1972, ils indiquent dans la rubrique "résultats d'exclusivité" jusqu'à 1972: 2 000 places !
Alors y a t'il eu "manipulation" des chiffres (pour doper l'indice de fréquentation) ? Et cet indice n'était pas terrible, il atteint 55/100 les meilleures semaines mais tourne plutôt autour de 35/100. Les résultats du film sont très bons parce que l'exclusivité est calculée à partir de la sortie en vo à l'"Empire". Pour "Ben-Hur", c'était le contraire, la vf avait débuté au "Palace" et la vo 70mm lui avait succédé au "George-V".

Quant à l'écran, la base indiquée sur le plan de Peynet est de 38,60m.

Le projecteur Radion datait de quand ? Cameca avait abandonné le 35mm à Philips depuis quelque temps.

Dans le sujet que vous m'indiquez en lien, si je comprends bien les nouvelles lanternes Ashcraft pour le Cinerama étaient moins puissantes que celles installées auparavant au "Palace" (qui allaient jusqu'à 180 A, je crois ?)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Dim 06 Sep 2009 0:29    Sujet du message: Répondre en citant

Le plan de Peynet doit être juste, pour les articles on arrondit . C'était un reprint que j'avais fait en corrigeant les plus grosses erreurs).

La capacité du Palace, qui il est vrai s'est pris des bides assez fracassants dans sa période Cinerama, devait se situer à 2000 effectivement, sans compter les strapontins qui étaient ... nombreux.

Tout comme la taille de l'écran du Kino, sa capacité à géométrie variable, les chiffres sont souvent sujets à cautions. En fait, le Palace a été après 1964-65 un vrai gouffre financier, peu aidé par les films qu'il proposait. A tel point que Gaumont avait demandé de l'aide à la DIC pour le remplir en prenant "Guerre et Paix" qui était tout sauf un film Cinerama.

Je garde de ses derniers instants Cinerama l'image d'une salle qui avait une réverbération énorme, car vide en matinée, une pauvre lumière et ça sentait la fin d'une époque. J'y suis retourné pour voir "Et que ça saute" qui était encore plus lamentable où ne devions pas être plus de 30 spectateurs présents, malgré le spectacle. Puis une salle fermée que j'ai visité de A à Z et je n'arrive plus à retrouver la trentaine de photos que mon père avait réalisé. J'ai un souvenir d'un portrait peint de charlot sur la porte des vestiaires et la photo, mais quid du reste ...

Le pire est que Gaumont n'a presque rien gardé de la salle, quelques archives et deux chaises du fumoir.

http://www.dailymotion.com/video/x8r65p_culture-le-gaumont-palace-de-paris_creation
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Dim 06 Sep 2009 0:49    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai récupéré une infime partie des archives du "Gaumont-Palace" à l'époque, exclusivement des documents des années 30, soit sur les films (manuels d'exploitation, photos), soit sur les spectacles de scène (les attractions) avec des photos dédicacées par les artistes de passage au directeur de la salle. Une quantité énorme de documents a dûe être dispersée de cette façon en 1972, parmi les collectionneurs.

Quant Peynet a fait la seconde tranche de travaux dans les années 50, on a retrouvé trois cloches, qui ont été fondues en une seule, que l'on a envoyée à une nouvelle église qui venait d'être construite en province, elle doit toujours y être.

Et puis bien sûr les orgues de Tommy Desserre ont été sauvées, comme on l'a déjà dit ici.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Dim 06 Sep 2009 8:55    Sujet du message: Répondre en citant

Ca Gaumont et des collectionneur privés (ou publics) ont de la documentation. Mais des pièces spécifiques (comme la salle des relais de l'orgue, la salle des groupes tournants) et beaucoup d'éléments matériels uniques très peu furent conservés.

Je ne parle pas du mobilier, la partie publique étant un infime partie de ce qu'il y avait dans cette salle. J'ai assisté à la fermeture d'un paquet de salles (y compris il y a peu à Perm en Russie), je peux dire que le démontage a été très soigneux. Quand Gaumont à lourdé le Kinopanorama, même les moindres merdes techniques de la cabine, du mobilier furent vendus. Peu de choses données ...

Je crois n'avoir JAMAIS vu avec le Gaumont Palace un tel gâchis, l'orgue dit "Christie" ne fut sauvé que grâce à l'initiative de remarquables bénévoles (surtout A Vilain), de façon pas très orthodoxe sur le plan légal, péniblement stocké puis regroupé à Bois d'Arcy et enfin vendu à la Ville de Nogent sur Marne. Il est presque inutilisé aujourd'hui et -de plus - a été massacré au remontage. Gaumont et son patrimoine, c'est comme Gaumont et la lumière; un poème .... On ne peut pas tout garder, l'important est de conserver des éléments essentiels de l'histoire du cinéma. Et même sur la fin, le Gaumont Palace n'en manquait pas ...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Manolito



Inscrit le: 25 Avr 2006
Messages: 48

MessagePosté le: Dim 06 Sep 2009 9:50    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas si c'est vrai, mais une connaissance qui a vécu la fermeture du Gaumont Palace m'avait raconté que celle-ci s'était fait dans une telle hâte que certaines archives et memorabilia (affiches) avaient juste été étalées sur le trottoir devant le cinéma, et les passants se n'avaient qu'à se servir...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Dim 06 Sep 2009 10:14    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

C'est exact, en partie. La salle a été murée dans la précipitation (je crois me souvenir qu'un mouvement de spectacle de la mouvance "post-68" -respectable- souhaitait prendre le lieu de force.

Seuls quelques accès techniques par la rue Caulaincourt restaient maintenus, comme l'ancienne entrée de l'écurie. Effectivement, le ménage s'est fait de façon très précipitée. Contrairement au Kinopanorama, la salle dans ce dernier cas a été vidée avec soin (fauteuils vendus en Province et démontés dans la foulée de juillet et cabine + équipement techniques repris par ADDE entre fin juillet et début août). Quand DEFI a repris la salle, il partait d'une base vide, assez humide par fuites et manque de climatisation mais "proprette". Seule la force électrique avait été pillée pour des raisons "x ou y" et avait imposé un remontage à l'arrache pour les premiers évènements, dont l'inauguration du lieu.

Mais tout ce qui était "du Kinopanorama Gaumont" a été récupéré, vendu ou recyclé dans d'autres salles du circuit. Je pense qu'il en a été de même pour le GEI.

Ceci étant, au moment des travaux de 1992 au même Kinopanorama, 80% du matériel soviétique UNIQUE subsistant a été collé sur le trottoir et enlevé au poids de la ferraille... Seul restait un ampli que j'ai récupéré - avec accord des dirigeants - en 2001-2002, mais les énormes enceintes Kinap, le STS et cie ... à la casse. Il restait juste de la période Pinton le processeur CDS, un rack de Stanford (qui pouvait être réutilisé dans le circuit Gaumont" et des bobines soviétiques de 1200m. Le reste ...

Donc Gaumont n'a jamais été très conservateur, même s'il le devient un peu plus avec le temps. Pourtant N. Seydoux est un collectionneur cinématographique, mais sélectif....
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Dim 06 Sep 2009 10:14    Sujet du message: Répondre en citant

Ca fait rêver !

Il a été question que la SACEM s'installe à la place du "Palace", ils étaient rue Chaptal à l'époque.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
thierry béné



Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 29
Localisation: SURESNES

MessagePosté le: Jeu 10 Sep 2009 15:47    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les personnes n'ayant pas connu le GAUMONT PALACE, il est possible de voir l'intérieur de la salle dans le film de Julien Duvivier "la fête à Henriette" où une poursuite s'effectue de l'entrée de la salle à la scène (version d'avant 1954 avec fosse d'orchestre). Sur scène deux girls et un pianiste. Les plans du film laissent entrevoir la hauteur spectaculaire des plafonds. La K7 était disponible chez René Chateau, à quand le DVD ?)poursuite se termine sur les toits de la salle. La KSinon, les films de Truffaut montrent la façade (les 400 coups, L'amour à 20 ans (facade "le comte de Monte Cristo et sur le côté "le roi des rois"), et Domicile conjugal (facade "les cheyennes). Sinon au début du film "si tous les gars du monde (1956) montre la façade "le crâneur"). Un court métrage de Lelouch montre "le trou" consécutif à sa démolition.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Jeu 10 Sep 2009 20:18    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai bien connu l'extérieur du "Gaumont-Palace", uniquement. Et je me souviens des 2 premiers films de Truffaut. "La fête à Henriette" a été refait par les Américains, tournage à Paris ("Paris qui pétille"): il faudrait voir s'ils ont utilisé le GP à nouveau !

Une façade frappante a été celle que le GP a réalisé pour NAPOLÉON 1955; on a photographié par petits morceaux l'Arc de Triomphe, puis assemblé tout ça façon puzzle sur un bâti d'acier contre la surface de tout la façade; et sous l'arche ainsi obtenue, à l'emplacement habituel des visuels, on a laissé battre un immense drapeau tricolore sous les projecteurs. De quoi induire en erreur quelques touristes...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com